[AU] Partie du 29 avril 2021 - N°34 - 4 Norui 1640

Campagne dans les Terres du Milieu

[AU] Partie du 29 avril 2021 - N°34 - 4 Norui 1640

Messagepar Rico the Hobbit » Ven 30 Avr 2021 16:16

Le 4 de Norui de l'An 1640

Selenia va, après ses présages, revenir au camp et veiller sur ses compagnons. Puis Tirash va prendre son tour de garde sans que le moindre incident soit à signaler. Le début du tour de garde de Daëgon se passe calmement puis, au cœur de la nuit, il remarque une lueur qui va durer quelques instants, peut-être une minute, une source de lumière est visible dans l'un des bâtiments de la ville d'Andrath. Cet évènement va maintenir le Dùnedain bien éveillé et vigilant mais la fin de sa garde va se dérouler sans autre signe de vie, pas d'autre lumière visible. Il va ensuite réveiller Fànaviryan et lui dit :
- "J'ai vu une source de lumière dans la ville."
- "Ah !! Tu as vu une petite lumière..."
- "Oui !! Apparemment, il y a de l'activité là-bas."
- "Avec des signaux particuliers ?"
- "Non, non, c'est resté... je ne sais pas, cinq minutes et à priori, ils sont restés discrets. Ils ont dû la planquer au bout d'un moment."
- "Il y a, peut-être des survivants à moins que ça ne soit pas des survivants..."
- "A mon avis, c'est surtout des voleurs ou des gens qui seraient prêts à risquer leur vie pour nous voler."
- "D'accord, je vais rester très vigilante et je vais prendre ma lance."

Fànaviryan prend sa lance qu'elle installe auprès d'elle. Elle prend ensuite son bâton de marche et continue à le sculpter. A la fin de son tour de garde, elle va réveiller Oërlis et lui dit :
- "Oërlis, Daëgon a aperçu furtivement pendant son tour de garde, pendant cinq minutes une petite lueur par là-bas mais bon... c'était pendant la nuit, il y a donc de fortes chances que ça ne se reproduise pas et il n'y a pas eu un bruit. Donc voilà."
- Oërlis acquiesce de la tête.

Oërlis prend, aussitôt, son arc, quelques flèches et se dirige vers le sud. Voyant l'homme partir, Fànaviryan lui demande :
- "Tu veux que je t'accompagne ?"
- Oërlis répond négativement de la tête et continue son chemin.

Après quelques centaines de mètres sur la route, il va marcher dans la prairie, une flèche encochée. Estimant qu'Oërlis est parti chasser, l'Elfe retourne se coucher.

Le 5 de Norui de l'An 1640

Lors du réveil, une odeur de viande grillée vient chatouiller les narines des voyageurs. Oërlis a réalisé un feu sous des mottes de terre pour cacher sa présence et est en train de griller des lapins chassés un peu plus tôt.

Après ce bon repas, les deux chariots reprennent la route. La pluie n'est plus présente mais de nombreux nuages couvrent le soleil. Par ailleurs, un vent d'ouest s'est levé et va être plus vif lorsque les compagnons montent le massif de collines des Tyrn Hyarmen, les Hauts du sud, pour arriver dans les faubourgs d'Andrath. Dans la montée sur la route des collines, Daëgon, Selenia et Tirash sont descendus du chariot pour soutenir l'effort des chevaux. En arrivant sur place, l'ambiance est sinistre. La ville semble partiellement debout, une partie des bâtiments sont toujours debout mais semblent vides. Les rues sont inanimées, très silencieuses, aucun bruit que du silence. Les destructions visibles ne sont dues au temps mais à des batailles qui se sont déroulées dans la ville.

Lors de la traversée des abords d'Andrath, Fànaviryan demande à Daëgon :
- "Est-ce que tu te souviens d'où pourrait provenir la lumière de la nuit ?"
- "Non, je n'arrive pas à voir la zone en question. Il faudrait, sans doute, s'enfoncer dans la ville pour retrouver le lieu..."
- "Gardes ton arc à proximité."
- "Oui, oui, je vais être vigilant."

Daëgon et Tirash rapprochent leur arc auprès d'eux avec quelques flèches à portée de main. Tirash va observer le chariot d'Astatur pour étudier l'attitude des deux hommes. Oërlis a posé son arc sur ses genoux le temps de traverser la ville. Astatur semble être vigilant.

La journée va se dérouler sous le vent de l'ouest qui traverse les Hauts du sud. La route va défiler de collines en collines, des montées, des descentes, des paysages de terres herbeuses avec quelques arbustes mais rarement de grands arbres surtout sur les hauteurs. La majorité des arbres sont essentiellement situés le long de la Vieille Route du Nord.

Astatur va évoquer lors d'une pause, en fin de journée, que les compagnons vont pouvoir se protéger du vent lors du campement qui va pouvoir se faire dans de vieilles ruines. Et, en effet, deux heures après, vers 18h00 / 18h30, les deux chariots arrivent à proximité de ruines. Oërlis et Fànaviryan vont diriger les chariots et trouver un endroit abrité du vent qui devrait permettre de passer une bonne nuit.

En inspectant les environs, Selenia estime que la ville a dû tomber, il y a deux cents ans lors de la chute du roi du Cardolan contre les forces du Roi-Sorcier. Les quelques marques qui apparaissent sur les murs permettent à la Dunéenne de confirmer son analyse.

Daëgon prépare un bon feu pendant que Tirash et Fànaviryan s'occupent du chariot et des deux chevaux. Selenia prépare un repas avec les restes de lapin, des haricots, du fromage et quelques épices. Le résultat est surprenant mais très bon. Après, ce bon repas, chacun va se coucher puis Selenia va trouver un point haut pour admirer le paysage et se commencer à méditer mais elle n'arrive pas à trouver de liens avec les esprits.

Lors de son tour de garde, Selenia va sursauter lorsqu'elle voit Daëgon se lever d'un seul coup en se tenant la tête. Il pensait, au départ, avoir mal à la tête mais au, plutôt, la sensation de sentir un danger. Aussitôt, le Dùnedain est sur le qui-vive ce qui surprend Selenia qui lui demande :
- "Ça va Daëgon ?"
- "J'ai senti quelque chose. Il y a quelque chose qui ne va pas...Je n’entends rien mais je sens qu'il y a quelque chose qui ne va pas."

Daëgon, debout, met tous ses sens en alerte pendant que Selenia se dirige vers les chevaux. Le Dùnedain finit par entendre plusieurs bruits, l'un d'eux est le bruit d'un frottement au sol, quelque chose était trainé au sol. Plus proche du campement, Daëgon entend des bruits de pas. Il entend un dernier son mais plus lointain et dont il n'arrive pas à comprendre le sens.

Daëgon prend alors un caillou au sol et le lance dans la direction de Selenia. Même si le lancer n'est pas très juste, la Dunéenne entend le bruit du caillou sur la pierre et se tourne vers Daëgon qui lui fait un signe de se rapprocher. Aussitôt, Selenia se rapproche et va réveiller Oërlis en lui disant :
- "Il y a du mouvement autour..."
- "Je vais réveiller Tirash" dit Oërlis tout doucement.
- Selenia montre Fànaviryan du doigt.

Oërlis se dirige alors vers Tirash qu'il réveille tout doucement et Selenia va alerter Fànaviryan pendant que Daëgon l'arc à la main observe les ruines situées derrière le camp à l'angle d'un rocher. Il aperçoit alors, sortant d'un édifice en ruine, un orque, d'environ 1m80 qui observe les environs. Il se tient avec les deux bras sur les pierres puis va lever ses bras en l'air pour les dégourdir. Le Dùnedain encoche une flèche et tient la créature en joue.

Lorsqu'Oërlis arrive à la hauteur de Tirash, il le secoue légèrement en lui murmurant :
- "Tirash, réveille-toi, il se passe quelque chose. Daëgon a entendu du bruit...Ne fais pas de bruit."
- Tirash attrape aussitôt sa dague, se lève et prend son épée.
- Oërlis pointe alors une direction à Tirash.
- Tirash semble, en effet, remarquer, un mouvement au niveau de la ruine.

Selenia vient, de son côté, réveiller Fànaviryan en lui disant :
- "Il y a du mouvement autour."
- "Où ça ?"
- "Daëgon a entendu ou vu quelque chose" murmure Selenia.
- "D'accord." répond Fànaviryan en se levant et en prenant son épée puis elle se rapproche de Daëgon qui a entendu l'elfe se rapprocher.

Malgré la présence de nuages, la lune arrive à bien éclairer les lieux et à permettre aux compagnons de bien se repérer dans les paysages nocturnes. Par ailleurs, le vent s'est bien apaisé à la nuit tombée.

Daëgon et Tirash entendent deux voix qui viennent de l'intérieur de l'édifice en ruine. Les voix rauques semblent indiquer que d'autres orques sont présents derrière les pierres. Aussitôt, Tirash alerte Fànaviryan et Selenia et chuchote :
- "Ils sont plusieurs !!" puis lance "Oërlis, tu vas réveiller Astatur, non ?" mais le compagnon d'Astatur s'est éloigné du groupe avec son arc puis Tirash va pour s'adresser à Selenia mais celle-ci a pris sa lance et se dirige, de nouveau, vers les chevaux et les chariots.

Daëgon finit par décocher sa flèche qui vient traverser le visage de l'orque par le nez qui s'effondre aussitôt au sol, tué net. Aussitôt, une réaction se fait entendre et des grognements résonnent dans les ruines.

Tirash, discrètement, va contourner le rocher qui le protégeait et va venir discrètement se protéger derrière le mur de la ruine en essayant de ne pas être vu par les éventuels occupants des lieux. Il entend des grognements provenant de l'intérieur. Ces sons ne lui sont pas inconnus et lui rappelle de vieux souvenirs désagréables d'une époque où il était envoyé vers Angmar par de terribles orques. Au même moment, Fànaviryan commence à faire le tour des ruines par la gauche. Elle y va prudemment, en restant discrète.

Daëgon et Tirash ont repéré du bruit indiquant la présence d'un individu derrière le mur. Ils ne l'ont pas vu mais l'ont clairement repéré. Daëgon encoche une nouvelle flèche et vise l'entrée des ruines et Tirash ramasse une pierre.

Fànaviryan est arrivée au coin de deux grands rochers. Celui de droite fait plus de trois mètres de haut tandis que celui en face d'elle fait un peu plus de deux mètres et elle pose alors son épée sur ce dernier rocher et grimpe dessus. Mais lors de l'impulsion pour monter, son épée a frappé au sol propageant un bruit métallique. Arrivée en haut, elle remarque aussitôt un orque qui est sorti des ruines et s'apprêtait à faire le tour pour prendre à revers ses compagnons. Il repère, aussitôt, l'elfe et pousse un grand cri de rage et charge l'épée à la main. L'elfe lui assène un grand coup de lame avec une feinte pour surprendre son adversaire mais celui-ci semble réagir au bon moment pour éviter la lame de l'elfe. Elle remarque un autre orque qui surgit des ruines mais ce dernier ne voit pas aussitôt l'elfe et met, du coup, un peu de temps à réagir mais vient, par la suite, au contact avec son épée.

Selenia arrive au chariot d'Astatur, frappe et entre aussitôt. Le marchand sursaute et demande :
- "Qu'est-ce qui se passe ?"
- "On a de la visite inopportune."
- "D'accord, j'arrive."
Selenia ressort aussitôt, rejoint Daëgon puis remonte en direction de Fànaviryan. Elle hésite puis fait le tour du rocher pour se retrouver face à deux orques qui tentent de déloger l'elfe sur son rocher.

Après avoir entendu le rugissement de l'orque, Daëgon se décide de monter sur le rocher pour avoir une meilleure vue des environs. Au même moment, Tirash entend l'orque derrière le mur se déplacer et, à priori, s'éloigner. Arrivé en haut, Daëgon aperçoit un orque en approche de l'entrée et un autre qui s'éloigne. Tirash envoie une pierre à proximité de l'entrée, malheureusement, la pierre atterrie un peu plus loin que prévue. L'homme du sud entend un autre orque qui s'engage à l'entrée des ruines. Daëgon en profite pour encocher une flèche au moment où l'orque surgit et charge vers le Dùnedain mais voyant Tirash à proximité, il se tourne vers lui et tente de le tuer avec son épée courbe. Le coup est très puissant mais Tirash roule sur le côté pour éviter ce coup mortel. Au même moment, Oërlis qui avait commencé à faire le tour des ruines par le bas, touche l'orque dans le dos avec son arc. La flèche traverse la protection de l'orque dans le bas du dos et vient pénètre profondément dans les chairs. L'orque pousse un cri de douleurs. Une nouvelle flèche tirée par Daëgon vient l'atteindre à l'épaule mais l'armure permet d'éviter que la flèche ne pénètre la chair. Au même moment, Tirash frappe avec son épée au niveau de l'abdomen mais l'orque place son épée pour bloquer le coup.

Pendant ce temps, Fànaviryan tente de frapper l'orque qui se trouve en-dessous d'elle mais n'arrive pas à l'atteindre. Son ennemi est vif et vigilant face à ses attaques. L'autre orque vient à ses côtés et tente de frapper l'elfe qui doit mettre sa lame en opposition pour éviter le coup. Voyant arriver Selenia, Fànaviryan en profite pour attaquer l'orque fait face à la dunéenne. Elle touche l'orque à l'épaule. Du sang gicle de la plaie. Selenia en profite pour attaquer l'orque également et transperce le bras avec sa lance. Le deuxième orque en profite pour attaquer la jambe d'appui de l'elfe qui, par chance, arrive, tout juste, à placer son épée entre sa jambe et l'épée de l'orque pour éviter le coup.

Oërlis tire une nouvelle flèche qui vient, de nouveau, transpercer l'armure et s'enfonce dans le corps de l'orque mais, celui-ci est toujours vivant mais bien affaibli. Daëgon en profite pour lui envoyer une nouvelle flèche qui transperce le bras. La douleur est trop intense et envoie l'orque à terre.
Image
Avatar de l’utilisateur
Rico the Hobbit
Gérant du forum
 
Messages: 1894
Inscription: Mar 18 Nov 2003 00:33
Localisation: Cul-de-sac

Re: [AU] Partie du 29 avril 2021 - N°34 - 4 Norui 1640

Messagepar Rico the Hobbit » Ven 30 Avr 2021 16:47

La carte des aventures :
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Rico the Hobbit
Gérant du forum
 
Messages: 1894
Inscription: Mar 18 Nov 2003 00:33
Localisation: Cul-de-sac

Re: [AU] Partie du 29 avril 2021 - N°34 - 4 Norui 1640

Messagepar Rico the Hobbit » Ven 30 Avr 2021 16:47

Les PNJ :
Image Image
Image Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Rico the Hobbit
Gérant du forum
 
Messages: 1894
Inscription: Mar 18 Nov 2003 00:33
Localisation: Cul-de-sac


Retourner vers Terres du Milieu

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

cron